Facebook button

Focus sur le pendentif médaillon


Utilisé déjà au XVIIème siècle, le pendentif médaillon, appelé “locket” ( nettement plus parlant ! ) chez les Anglo-Saxons, voit sa popularité grandir entre 1860 et 1880.

Bijou à connotation sentimentale, on y enfermait un portrait ou une mèche de cheveux de l’être aimé ; en émail noir, jais ou onyx, il devint le bijou de deuil idéal.

De forme ovale, à une face doublée de verre à l’arrière pour les plus modestes ou entièrement en métal et à double compartiment pour les plus cossus, les médaillons furent déclinés à l’infini : or, argent, onyx, diamants, pierres précieuses, perles, émail, décors symboliques en incrustation, monogrammes gravés…

Notre petit dernier, particulièrement séduisant par sa taille ( 5 cm de longueur ) et son décor de fleur en turquoises et perles incrustée dans l’onyx ravira les adeptes du plus pur style Napoléon III !

5744 ter57445744 bis

 

 

 



C’est la rentrée ! Ouverture de Pomponne
C’est la rentrée !
Ouverture de Pomponne